Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

mercredi 18 octobre 2017

Roses qui pleurent au Portugal



Tant que l'espoir et l'art populaire resteront vivants, les fleurs renaîtront sous les cendres.  
Portons notre regard sur ces roses qui pleurent; un hommage aux victimes des incendies qui ont eu lieu dernièrement dans plusieurs régions du pays.

.
Ce sont de simples fleurs de jardin. Mais il semble qu'elles expriment des sentiments profonds, où il ne manque ni la tristesse ni les larmes.

La faune et la flore se plaignent, gravemente touchées par les attaques du feu meurtrier. Les écosystèmes luttent pour reprendre leur aspect fécond.
Le Portugal affiche grand nombre d'éléments issus de la culture du peuple.  Disons-le avec des fleurs!

La procession du dimanche de Pâques dans la ville de São Brás de Alportel. Ce sont les hommes qui portent les flambeaux fleuris.
Ils parcourent les rues et annoncent la bonne nouvelle de la Résurrection, dans cette ville de l'Algarve. 

La culture populaire serait-elle riche tout en étant éphémère ? Les habitants des lieux créent de cadres d'action propices à la sociabilité.
Ces pratiques créent elles-même des liens spécifiques entre la population, qui renforcent l'esprit d'apartenance à une communauté.

Retournons au nord du Portugal, à Vilar de Figos (du côté de Barcelos), pour la Procession des Roses.
source: http://www.festadasrosas.pt/lenda/
La legende raconte qu'il y a très longtemps les habitants se sont rendus auprès de Notre Dame du Rosaire en priant pour qu'elle leur apporte la pluie car la sécheresse était terrible: les animaux et les personnes n'avaient plus d'eau ni de cultures.
...Há muitos anos houve uma grande seca. Os campos não produziam, os animais e as pessoas quase morriam de sede. Então, os habitantes de Vilar de Figos e os de Faria juntaram-se para rezar pedindo à Nossa Senhora que lhes mandasse chuva....

Comme ils ont été exaucés, la grande procession du mois d'Avril a lieu tous les ans, pour remercier la Sainte Vierge. À bord de la charette fleurie, les jeunes filles vêtues d'habits traditionnels, déversent des pétales sur la chaussée, pour garnir de beauté le cortège!




samedi 14 octobre 2017

Lisbonne, capitale oceane


En venant du sud, de la rive gauche vers la rive droite, nous pouvons emprunter le pont du 25 Avril qui enjambe le fleuve Tage à la hauteur de Lisbonne. C'est un pont suspendu inauguré en1966. D'abord appelé "pont Salazar" du nom de l'homme d'Etat qui gouvernait le Portugal à  cette époque, puis rebaptisé suite à la révolution des oeillets en avril de 1974.

Le tablier supérieur supporte la voie autoroutière. Au niveau en-dessous, le train  qui circule nous permet de poursuivre notre voyage de l'Algarve jusqu'à la gare de l'Orient (estação do Oriente).
Les vues au travers des barrières sont superbes. Le pont surplombe une partie de l'estuaire du Tage et on peut se rendre compte de son immensité. 

On regrette de ne pas pouvoir arrêter le train quelques instants pour mieux observer les infrastructures et l'activité du port de la capitale portugaise !

Lisbonne est la capitable européenne qui est baignée par un long bord de mer qui s'engouffre le long de l'embouchure du Tage. Ses sept collines subissent l'influence de l'Atlantique tout proche, mais en même temps ont vue sur la grande baie des eaux du fleuve.
De forts liens avec la mer existent depuis que Lisbonne a vu le jour. Ses habitants vivent au rythme des marées depuis que Ulysse peut-être, a fondé  la ville plusieurs siècles avant la fondation de Rome, d'où son premier nom d'« Olissipo » !



Porte d'entrée vers la Méditerranée, et porte de sortie pour les expéditions des Grandes Découvertes, Lisbonne s'est toujours vue entourée de navires, de chantiers navals, et d'histoires de voyages. 
En 2016, les plus grands et plus beaux voiliers du monde reviennent lui rendre visite du 22 au 25 juillet. Après avoir quitté Anvers, ces "Géants de la Mer" ont mis le cap vers le sud, et sont restés 4 jours dans le port de la capitale du Portugal, avant de repartir vers Cadix.



Un grand nombre de lisboètes et d'autres visiteurs sont venus admirer le spectacle des quelques 50 bateaux de la fameuse régate, originaires du monde entier.
La vidéo ci-dessus nous montre le défilé des voiliers lors du dernier jour, qui ont dit au revoir à Lisbonne et aux eaux du Tage!
Ci-dessous l'ambiance et les visites du premier jour:





mardi 10 octobre 2017

Autour de l' oceanarium de Lisbonne



Dans le quartier qui s'appelle le "Parque das Nações" (parc des nations), on peut visiter le grand Oceanário de Lisbonne. Il a été construit en même temps que le site de l'expo universelle de 1998. 



L'Oceanário de Lisbonne est un vaste aquarium où ont été reproduits des ecosystèmes de l'Atlantique, de l'océan Indien, du Pacific et de l'Antartique; ces zones se suivent autour d'un enorme basssin central.



Il y a une grande variété d'espèces marines et de flore de toutes les latitudes. Les grandes parois vitrées sur deux étages, permettent d'admirer le spectacle des poissons sous différents angles, dans leur milieu aquatique.


Les murs de l'entrée de l' aquarium sont recouverts de magnifiques panneaux d'azulejos et l'accès se fait sur les surfaces dessinées, faites de "calçada" portugaise, les petits pavés traditionnels que l'on trouve du nord au sud du Portugal. 


Voici l'édifice où est installé l'aquarium, et quelques autres constructions du site du Parque das Nações, avec ses formes futuristes. 








merci pour ce partage sur youtube !



jeudi 5 octobre 2017

Ponte de Lima, ville pittoresque


Retournons au nord du Portugal, si vous voulez bien me suivre !Ponte de Lima est le nom d'une ville très pittoresque, perchée sur le coin gauche, tout en haut de la carte.
Encadrée par la verdure de cette région bien arrosée par les pluies annuelles, la ville est aussi traversée par le fleuve Lima qui lui a donné son appellation et qui lui sert de miroir liquide.



Au printemps, les balades sont particulièrement séduisantes. Bordant les chemins et séparant les parcelles, les murs mousseux se recouvrent de petites plantes fleuries. Les rosiers retombent des murs en pierre. 
Tout au long de l'année les vignes s'agrippent aux treilles et entourent les champs.  Le vieux pont romain solide sur ses arcades, se détache dans le paysage vert et vallonné.

Ponte de Lima est une jolie localité jalonnée de vielles demeures et de solares (manoirs) qui lui donnent beaucoup de charme. De nombreux villages associés, parsèment la région. Chapelles et églises veillent sur les prières des habitants.



Fotos du net



C'est aussi une terre remplie de grandes traditions. Rien de meilleur que de se laisser porter par la musique des défilés et de se laisser immerger dans la ville, au milieu des habitants, pour se rendre compte que la culture populaire est très forte et expressive. Et là il y a de quoi faire!

Une des traditions très suivie dans le nord du Portugal a lieu autour du dimanche de Pâques, c'est la visite pascale, appelée le "compasso".
Des groupes de personnes vont de porte en porte, portant la croix qui représente ici la visite de Jesus ressuscité, et les habitants les reçoivent dans une ambiance festive, la table prête, avec boissons et petits en-cas (gâteaux, friandises, sandwiches...), et on passe au suivant !
La vidéo que j'ai choisie parmi tant d'autres, montre à quel point je me sens "insignificante" quand je me rends compte que tout le monde sait chanter et presque tous savent jouer de la musique ! C'est une visite pascale particulièrement animée par des musiciens, dans un des lieux de Ponte de Lima :




Et puis si on a encore du temps, on peut accompagner, plus proche dans le calendrier, le festival de Septembre, que les gens de Ponte de Lima appellent "Feiras Novas". 

C'est tout un programme qui attire un grand nombre de visiteurs, avec de nombreuses actitivités culturelles et les grands défilés caractéristiques de la région (religieux, ethnographique, historique...).


Pour vous montrer l'ambiance de Ponte de Lima, voici deux genres de cortèges (historique et ethnographique), où, annuellement, petits et grands montrent leur savoir-faire et leurs connaissances de l'histoire de la ville; je vous souhaite une bonne visite !




Merci à tous ceux qui partagent leurs images sur Youtube!

vendredi 29 septembre 2017

Une eglise a Madere


Je souhaite aujourd'hui vous montrer une superbe église de Madère. Même si je n'ai pas encore visité cette île portugaise de l'Atlantique sud, je sais que les Portugais se sont efforcés pour construire d'imposants temples chrétiens, que ce soit au Portugal, au Brésil, en Angola, à Goa, ou dans les autres anciennes colonies dont ils ont peuplé les territoires.


La belle cathédrale de Madère a déjà fait l'objet d'un post ICI ! Aujourd'hui il s'agit de l'église de l'ancien collège, (Igreja do Colégio) appelée aussi Igreja do Colégio dos Jesuítas de São João Evangelista, à Funchal.

....Fondé par brevet du roi portugais D. Sébastien le 20 août 1569, le Collège des Jésuites de Funchal a marqué au fil des siècles la vie de toute l'île de Madère....
source:http://colegiodosjesuitas.pt/index_fr.html
...ses cours dont débuté l'année suivante, le 6 Mai, jour de Saint­ Jean l'Évangéliste, le saint patron auquel il est dédié...Pendant des décennies les prêtres et les religieux de la communauté de la Compagnie de Jésus de Madère, ont développé l'enseignement et les activités religieuses et d'enseignement dans des plusieurs propriétés existantes à Funchal pendant le XVIème siècle...
source: http://colegiodosjesuitas.pt/nota_historica_fr.html


Comme il est habituel de voir, les façades des églises fondées pour ou par les Jésuites, sont plutôt "dénudés". Par contre, à l'intérieur, une grande profusion de tableaux, azulejos, fresques, tapissent tous les murs et les plafonds.

Les artistes s'en sont donnés à coeur joie. Les sculptures en bois doré (talha dourada) et les revêtments en marbre sont également en grand nombre et contribuent à l'effet impressionant des arts décoratifs et des oeuvres artistiques. 

À l'heure actuelle l'édifice abrite le siège de l'Université de Madère. Dans la vidéo suivante, on peut voir et écouter le groupe chorale GCEA des enfants de Madère, dans l'église du Collège.



O Coro Infantil do Gabinete Coordenador de Educação Artística ::::(GCEA)


mercredi 27 septembre 2017

Les chaussures portugaises



Je viens à penser que si je publie trop de posts sur le sujet des fêtes au Portugal, on va peut-être finir par imaginer que les Portugais ne travaillent pas beaucoup; ce qui en fait, n'est pas du tout le cas! 
Alors voici un peu de propos sur les activités professionnelles. Commençons ainsi par la production de chaussures qui connaît un grand succès!
Pour l'introduction, c'est la jeune actrice Victoria Guerra qui porte les jolies "Portuguese Shoes":




Les chaussures "made in Portugal" bénéficient d'une bonne performance, fabriquées dans un grand nombre d'usines des régions nord du Portugal. L'activité a connu un exceptionnel taux de croissance en misant sur l'innovation et l'exportation des produits.

L'industrie de la chaussure au Portugal privilégie la qualité du cuir ou d'autres produits de substitution, et le savoir-faire des artisans, car un bon nombre de modèles sont faits main.

De ce fait il y a de nombreux défilés de mode, aussi bien au Portugal qu'à l'étranger, pour montrer les chaussures portugaises. Les vidéos (publiées par Portuguese Shoes) aident à  témoigner de la situation. Je vous propose de regarder quelques unes; on voit que les filles sont habillées de la même façon, je le pense pour que les spectateurs s'intéressent aux chaussures; et donc c'est bien les chaussures qu'il faut regarder!


Pour terminer, et pour une bonne marche, je vous propose quelques autres images qui mettent en évidence le caractère cosmopolite de la culture portugaise. Regardons les chaussures!!!


samedi 23 septembre 2017

Qui connait les bailinhos des Açores ?


Qui connaît les "bailinhos" des Açores ? Je ne connaissais pas non plus, avant de tomber sur l'explication!




Grand nombre de vidéos sur Youtube nous aident à suivre le rythme de ces manifestations culturelles que l'on trouve dans l'archipel portugais des Açores. J'en choisis quelques uns parmi ceux dont la présentation n'est pas trop longue! Car les groupes doivent rester sur scène quelques 35 a 40 minutes.


Une source pour des explications:http://visao.sapo.pt/opiniao/bolsa-de-especialistas/2017-02-22-No-palco-sao-artistas.-No-dia-seguinte-sao-carpinteiros

Les "bailinhos" sont formés par des groupes d'hommes et de femmes qui habitent les Açores, plus particulièrement l'une des îles qui s'appelle Terceira.
Ce sont des personnes pleines d'entrain et d'initiative qui pendant 2 ou 3 mois préparent le spectacle de leur groupe. Ils seront prêts pour la représentation qui aura lieu au cours du carnaval. Les artistes sont les habitants qui demandent que leur carnaval soit de plus en plus valorisé.



Le soir, après le travail, ces bénévoles qui sont des mécaniciens, des vendeurs, des agriculteurs, des couturières, des professeurs, des téléphonistes, des comptables, des pêcheurs... de l'île, se réunissent pour choisir le thème, écrire la musique, faire les essais, chanter, danser, et se préparer pour la grande représentation qui aura lieu devant leurs collègues et spectateurs des théâtres et des salles de fêtes.
C'est une tradition bien ancienne, datant de plusieurs siècles; une caractéristique du carnaval des Açores. Une soixantaine de groupes, habitant les différents quartiers, préparent tous les ans, chacun leur propre spectacle.
Et les gens de l'île, et les visiteurs, parcourent plusieurs locaux pour ne perdre aucune des danses!



C'est une façon spéciale de faire le Carnaval. Chaque groupe a entre une vingtaine et une trentaine de personnes; ils feront une vingtaine de représentations chacun pendant les 4 jours du carnaval. Une quarantaine de locaux sont mis à leur disposition dans les différents cantons. C'est ce que je lis sur les textes !
Tout cela accompagné par des repas et des boissons entre amis ou membres de la famille.




Chaque divertissement associe le théâtre à la musique et à la danse, tout en faisant appel à des techniques de critique social et politique. On choisi un thème ayant rapport à un évènement connu de tous pour le porter sur la scène. Car, qu'il y ait des drames ou des comédies, il faut aussi que cela se passe dans la bonne humeur!

Et pour que les caractéristiques uniques de ces spectacles populaires soient reconnus, un projet est en cours pour soumettre cette tradition à l'Unesco qui doit la classer et enregistrer au Patrimoine Culturel Immatériel du Portugal

O Governo Regional dos Açores revelou que, até final de maio, deve ser submetida a candidatura à integração das danças e bailinhos de Carnaval da ilha Terceira no Inventário Nacional do Património Cultural Imaterial.
source:http://www.ccah.eu/economia/noticias/ver.php?id=11725





samedi 16 septembre 2017

Vegetation de printemps en Algarve

Nous sommes loin du mois de mai, mais ce post qui aurait du apparaître à la bonne époque, se trouve déplacé dans le temps! Il est néanmoins bien pratique d'avoir un post à moitié fait lorsqu'on est loin de son équipement et de son stock de photos!

Vue des collines de l'Algarve

Pas de doute, le printemps etait en plein essor. Les températures douces et les pluies du début du mois de mai, ont permis au feuillage de retrouver son aspect de verdure bien luisante!
Les fruits des néfliers du Japon sont arrivés à complète maturité et ont une belle couleur dorée.

Les nèfles bien dorées!

L'idée m'est venue de montrer que les photos de la végétation qui m'entourait feraient un joli partage. De ce pas, partons pour la séance photo!
Mon premier élément à être photographié, le laurier rose qui borde la rue. Il apprécie le soleil et la chaleur, et déploie ses belles branches fleuries, qui plient sous le poids des bouquets.

Passons ensuite à cet arbre d'ornement sous lequel je suis passée. En même temps qu'il se couvre de fleurs blanches, on y découvre des bouquets de petites boules, serait-ce des graines ?!
J'ai trouvé son nom sur le net: le margousier, ou Melia azedarach.
Selon Wikipedia, le fruit est une drupe toxique à mince enveloppe charnue sphérique de 1-3 cm de diamètre d'abord vert pomme puis jaune-crème à maturité... Le noyau .....contient trois à six petites graines brunes ressemblant à des pépins de pomme.
A fruta do cinamomo é uma espécie de bolinha, que cresce na árvore durante o outono e nela fica pendurada durante todo o inverno, até que, na primavera, começa a murchar e se encolher e enrugar, até ficar completamente branca e finalmente cair durante o verão em calçadas e no chão de onde a árvore fica. No caso de cidades, é preciso tomar bastante cuidado para que crianças não ingiram o fruto que por ser tóxico, pode causar efeitos colaterais se ingerido.

À la sortie de la ville, voici un arbuste aux somptueuses fleurs en forme de trompettes. C'est un Brugmansia. On le dit aussi originaire d'Amérique du Sud. Sa longue et abondante floraison peut être de couleur jaune, orange, rosée ou blanche. Son feuillage serait toxiques par ingestion.
Ses fleurs de 15 a 20 cm, sont en général très parfumées.

Je vous propose de suite l'exubérance d'un Prunus cistena ou Prunier des sables.
Un mois avant, nous avions pu admirer des milliers de petites fleurs blanches qui s’ouvraient au milieu du feuillage pourpre.
Le Prunus cistena produit sa floraison parfumée en mars/début avril.
Un arbuste dont les rameaux  aux couleurs vibrantes confèrent luminosité aux abords des rues et des places.


Le suivant, serait-ce l’oranger du Mexique, Choisya ternata, un arbuste originaire d’Amérique Centrale?
J'ai du mal à le definir car les fleurs sont cachées et je n'ai pas pris d'autres exemplaires en photo!

Voici un bel arbre dont les branches supportent le poids de leur décoration en or !

J'ai eu du mal à trouver le nom de ce  bel arbre. Le net m'enseigne que c'est un Grevillea robusta, communément appelé le chêne soyeux d'Australie!.. avec des feuilles vert foncé bipennées délicatement dentelées...
Ses fleurs qui apparaissent au printemps, sont jaune-orangé en forme d'écouvillon (Wikipedia).  Je vous les laisse découvrir dans les photos suivantes.

Ce figuier me surprend chaque fois que je le regarde. Il sort carrément du milieu d'un mur, et même ainsi il a un beau feuillage et ses branches portent des figues comme on peut vérifier dans la photo qui suit!


Bien connu des pays des zones tempérées de climat doux, très fréquent sur tout le pourtour de la Méditerranée, voici le grenadier en fleur. On le dit cultivé depuis des millénaires... ses fruits, les grenades, mûrissent en automne.


Donc au mois de mars, il n'y avqit encore que les fleurs d'un rouge vif. Seul 1/3 des fleurs donne un fruit car les 2/3 des fleurs sont mâles (Wikipedia). On devine la forme du petit fruit qui ira se former, garni de sa couronne, et qui une fois mûr, aura la grosseur d'une pomme. 


Des feuilles en forme de coeur est une caractéristique de l'Arbre de Judée ou Cercis siliquastrum. Les fruits ont la forme de gousses aplaties (qui portent de nombreuses graines). Elles apparaissent au mois de mai, après la floraison.


J'ai lu qu'il est dit que c'est sur cette variété d'arbustes que Judas se serait pendu pour mettre fin à sa vie, après sa trahison envers le Christ! Pourtant l'arbre ne semble pas très solide !


J'ai continué mon parcours de printemps algarvien, et voici quelques autres espèces végétales qui ont attiré l'attention de mon appareil numérique:


J'ai eu beau chercher,  je n'ai pas trouvé le nom de cet arbuste, si quelqu'un a une idée  ?! merci de  me le faire savoir !


Pour continuer la liste, je vous montre les très connus lauriers blancs et lauriers rouges qui décorent le pourtour des pays de climat méditerranéen. Les fleurs de laurier rose, somptueuses, sont en début du post !


Finalement, je vous laisse admirer les jacarandas, ces arbres aux fleurs couleur lavande, qui bordent l’avenue principale de la ville de Loulé. C’est un arbre qui se plaît dans les pays chauds, et qui fleurit en début de l’été.

Des grappes de fleurs odorantes créent des explosions de couleur mauve à partir des branches de cette arbre originaire d’Amérique du Sud. La floraison de cet arbre ornamental se déploie en grappes formées de clochettes bleues.



Pour finir en musique, je vous propose d'écouter l' orquestre classique du sud (Orquestra Classica do Sul) lors d'un spectacle au Théâtre de Faro, en Algarve avec la "Matrioska" et les danseurs et danseuses de la Compagnie de Danse de l'Algarve, j'espère que vous aimerez: