Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

samedi 29 janvier 2011

A Gaivota ou La Mouette par Sonia Tavares


Le groupe The Gift (composé de 4 éléments) a obtenu un très grand succès en 2009 lorsqu’ils ont décidé de créer le spectacle appelé Amália Hoje (Amália aujourd'hui).

Ce travail rassemble une série de fados d’Amália Rodrigues repris par le groupe et adaptés à de nouvelles tonalités.

L'album fut lancé en 2009, l’année où l’on commémore le 10e anniversaire de la mort de d’Amália, la chanteuse considérée la reine du fado, la grande ambassadrice du Portugal, décédée en 1999.

Sónia Tavares la chanteuse du groupe, est particulièrement mise en valeur dans le clip. Elle interprete la chanson A Gaivota avec sa belle voix et de forme très touchante.

J’ai préparé une traduction libre de la chanson A Gaivota et j’espère qu’il vous plaira de suivre la vidéo publiée sur Youtube dont voici le lien :





Se uma gaivota viesse                                                Si une mouette venait
trazer-me o céu de Lisboa                                         m’apporter le ciel de Lisbonne
no desenho que fizesse,                                             dans le dessin qu’elle y ferait,
nesse céu onde o olhar                                              dans ce ciel où le regard
é uma asa que não voa,                                             est une aile qui ne vole,
esmorece e cai no mar.                                              perd courage et tombe en mer.


Que perfeito coração                                                 Qu’il serait parfait ce cœur
no meu peito bateria,                                                 qui dans ma poitrine battrait,
meu amor na tua mão,                                                mon amour dans ta main,
nessa mão onde cabia                                                dans cette main où tenait
perfeito o meu coração.                                             oh combien parfait mon cœur.

Se um português marinheiro,                                       Si un marin portugais,
dos sete mares andarilho,                                           des sept mers baladeur,
fosse quem sabe o primeiro                                        serait qui sait le premier
a contar-me o que inventasse,                                    à me dire ce qu’il invente,
se um olhar de novo brilho                                         si un regard d’éclat nouveau
no meu olhar se enlaçasse.                                         à mon regard s’enlaçait.

Que perfeito coração                                                Qu’il serait parfait ce coeur
morreria no meu peito,                                              qui dans ma poitrine mourirait,
meu amor na tua mão,                                               mon amour dans ta main,
nessa mão onde perfeito                                           dans cette main où si parfait
bateu o meu coração.                                               y a battu mon coeur.

Que perfeito coração                                                Qu’il serait parfait ce coeur
no meu peito bateria,                                                qui dans ma poitrine battrait,
meu amor na tua mão,                                              mon amour dans ta main,
nessa mão onde cabia                                              dans cette main où tenait
perfeito o meu coração                                            oh combien parfait mon coeur.

http://pt.wikipedia.org/wiki/The_Gift_(banda)


Caso exista qualquer inconveniente nesta publicação, queiram por favor me inforar, e será corrigido de imediato.

mardi 25 janvier 2011

Le Monastere des Jeronimos





Le Mosteiro dos Jerónimos (Monastère des Hiéronymites) est un des monuments les plus visités de Lisbonne. Situé dans la partie ouest de Lisbonne, sa longue façade côté sud a vue sur le fleuve Taje. Ses jardins servent de décor pour de nombreuses promenades.
 
Le célèbre monument a été déclaré patrimoine mondial par l’Unesco en 1983. Le début de sa construction, en 1501, est lié à un fait historique de première importance pour le Portugal. C’est le roi Dom Manuel 1er qui a commandé les travaux de cet énorme ouvrage dont la construction a duré un siècle 
 

  

samedi 22 janvier 2011

La metamorphose de l’amandier






À la fin de l‘été on les croirait morts ! Ce sont les rameaux de l’amandier qui, desséchés par les fortes chaleurs, et ayant perdu toutes leurs feuilles, hibernent, semblables à des brindilles d’où toute vie a disparu.
  









Mais voilà qu’en plein hiver, après les pluies de la saison, les bois morts reviennent à la vie. De tout petits bourgeons commencent par faire gonfler l’écorce des branches noircies, et en deux ou trois semaines ils sont prêts à éclore.


  




Encore un peu, et très vite, dès le début janvier, apparaissent quelques fleurs sur les amandiers de l’Algarve. Les premiers à fleurir semblent être les arbres à fleurs rose. Mais les autres suivent de près, et ce sont des cascades de blancheur qui déferlent dans les champs.



  
 

  






  


 
 

mercredi 19 janvier 2011

Un poeme des Mille et Une Nuits



Par peur de qui épie
Plein de l’envie qui ronge
Ce jour-là elle n'est pas venue,
Pour ne pas être trahie
Par le resplendissement de son visage,
Par le tintement des bijoux,
Et par le parfum de l'ambre
Que de son corps s’exhale :
C’est que le visage, avec le voile,
Elle pourrait encore le cacher,
Et les bijoux, entretemps,
Elle pourrait facilement les retirer,
Mais la fragrance de son charme,
Comment pourrait-elle l’occulter?


Por receio de quem espia                     Ce poème est un des plus connus de Al-Mu Tamid
Cheio de inveja a roer                          car il figure dans les Mille et Une Nuits
Não veio naquele dia,                           (nuits 180 e 866)
P’ra assim traída não ser                      j'essaie de vous donner une bonne traduction (libre),
P’la luz que no rosto esplende,             en espérant que vous aimerez ce doux poème
P’las jóias a tilintar,                              d'il y a presque mil ans.
E pelo perfume do âmbar
A que o corpo lhe rescende:
É que ao rosto, com o manto,              Al-Mu Tamid (1040-1095) est considéré un 
Tapá-lo ainda poderia,                         des plus grands poètes de son temps.
E as jóias, entretanto,
Facilmente as tiraria                            Né à Beja, ville de l'Alentejo (la région           
Mas a fragrância do encanto                au nord de l'Algarve), Al-Mu Tamid est devenu
P’ra ocultá-la, que faria?                     le Calife de Silves, alors capitale de 'Al-Gharb. 

Al-Mu Tamid



Les toits de Silves, au sud du Portugal,  abritaient une société qui  honorait ses danseurs, poètes et musiciens. Al-Gharb Andalus correspond à peu prés à la région de l’Algarve.

Un tout petit peu d’histoire :
Suite aux attaques des peuples barbares au cours des siècles IIIe, IVe et Ve, et au démembrement de l’empire romain qui a suivit, les Wisigoths venus de l’Est (fuyant les Uns), furent un de ces peuples qui, entre eux, se sont partagé l’Europe. Ainsi l’année de 476 marqua la fin de l’empire romain d’Occident. Les Wisigoths s’emparèrent de la Péninsule Ibérique qu’ils gouvernèrent jusqu’en 712, car en 711 eut lieu l’invasion de la Péninsule par les Musulmans arrivés par le détroit de Gibraltar. Très vite ces derniers achevèrent la conquête de toute la région (sauf la partie nord-ouest où beaucoup de Wisigoths se sont réfugiés), qui devint une province de l’empire des califes Ommeyyades.

Pendant l’occupation, le Royaume mauresque de la Péninsule Ibérique brilla d'un grand rayonnement intellectuel, les arts et les sciences fleurissaient, et dans les palais on s'adonnait au plaisir de vivre.

 Silves, devenu capitale de l’Al-Gharb a connu à la même époque ce même essor culturel. La ville est devenue un refuge pour de nombreux poètes, écrivains et musiciens, parmi eux, le poète Al-Mu Tamid, le calife de Silves (qui plus tard est devenu roi de Seville).


L’art poétique de ces auteurs du Gharb, exprimait une culture raffinée qui était valorisée et encouragée par les princes des « taifas ». Ainsi les poètes chantaient l’amour, la tolérance, la douceur de vivre, inspirés en partie par la douceur du climat et la richesse de ses terres irriguées.

Voici de jolies images du festival qui au mois d'août remet em mémoire ces lointains ancêtres (merci à celui qui les a publiées):


Des évènements culturels sont organisés au sud du Portugal pour rappeler l'importance de ce patrimoine poétique:


Voir aussi le post  Poesie du Al Gharb

samedi 15 janvier 2011

A l’embouchure du fleuve Mira (Portugal)


Excerto da carta militar 1/25000 referente ao estuário do Mira (IGeoE , 2001).

Le fleuve Mira prend sa source dans la montagne du Caldeirão, en Algarve, coule en direction au nord et se jette en douceur dans l’océan Atlantique, à mi-chemin entre Lisbonne et Sagres (la pointe la plus occidentale de l’Algarve), parcourant le parc naturel de « sudouest alentejano e costa vicentina » aux paysages protégés.


Le territoire traversé par le Mira correspond en conséquence à une partie de l’Alentejo, la province qui depuis le nord de l’Algarve,  s’étend sur une grande partie du territoire.
Pour de nombreux visiteurs, l’Alentejo est vu comme la région la mieux préservée du Portugal ; beaucoup de ses habitants considèrent que le progrès l’a simplement oubliée !





Il est difficile de ne pas admirer les verts et les bleus de ce courant d’eau à l’allure tranquille. Les tons d’émeraude servent de miroir aux étalages de végétation qui se succèdent le long de ses marges.


Au loin, l’azur où se reflète le ciel, a des mouvements d’écume du plus bel effet.
 

Un peu avant son embouchure, le fleuve Mira baigne Vila Nova de Milfontes, la ville blanche surnommée « princesse de l’Alentejo », défendue par son fort. Beaucoup du charme de cette ville est dû à la conservation de l’architecture traditionnelle de ses habitations, mais aussi à ce fleuve qui coule à ses pieds et qui l’embellit.

 

 Avant sa rencontre avec l’étendue marine, le Mira a encore le temps de nous surprendre, car ses plages fluviales rivalisent de beauté naturelle avec les plages de l’océan tout proche.


mercredi 12 janvier 2011

La Montagne de l'Etoile (Serra da Estrela)



Le Portugal bénéficie d'une grande variété de reliefs auxquels sont associés les paysages contrastés et la diversité végétale et climatique.
Ainsi le Portugal a aussi son sommet enneigé, la Serra da Estrela, massif montagneux situé au centre du pays, dont le point le plus haut culmine à 1991 m d’altitude.  

                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Voici la traduction libre que j'ai préparée de la légende du berger de la "Montagne de l´Étoile". 
''Il était une fois un berger qui vivait dans un village lointain. Pour seul ami, il n'avait qu'un chien, qui pendant les longues nuits solitaires, se couchait à ses pieds, sans espérer ni le moindre geste, ni le moindre mot.
Ce berger souffrait d'un étrange malaise: il rêvait de joindre une montagne énorme qu'il voyait au loin, les terres qui existaient au-delà de la paroi rocheuse qui formait son horizon depuis qu'il était né. Et il passait de nombreuses nuits sans dormir, en méditant sur son désir sans limite.  Une nuit, alors qu'il pensait être éveillé, il rêva qu'une étoile était descendue jusqu'à lui, et lui disait tout bas qu'elle le guiderait vers l'objet de ses désirs.


Le berger se réveilla encore plus agité et anxieux que jamais, et chercha dans le ciel la vérité dont il avait rêvé. Toutes les étoiles étaient comme d'habitude, immuables et éternelles en apparence. Mais il y avait aussi une qui lui a paru différente, plus à lui. Les jours passaient, et le désir du berger grandissait, lui donnant des courbatures, et de la fièvre qui lui brûlait dans la tête. La nuit, toutes les nuits, il cherchait dans le ciel son étoile différente. Et dans ses rêves, elle apparaissait très souvent provocante, sans cesse provocant son désir. Mais le désir est souvent si compliqué!! 


Une nuit, soudain il se décida. Il rangea tout ce qu'il avait, et qui n'était rien, il  appela son chien et il partit. En traversant le village, le chien aboya, et les vieux surent qu'il allait partir. Ils secouèrent la tête devant  la folie de celui qui, ainsi, partait à l'encontre de la faim, du froid, de la mort. Mais le berger emportait avec lui toutes les richesses qu'il avait: la foi, la vie et une étoile.  

Et le berger a marché pendant tant d'années, que le chien a vieilli et n'a pas supporté la marche. Il est mort une nuit, sur les chemins, et fut enterré au bord de la route qui avait appartenu à eux deux. Maintenant seul, avec son étoile, le pasteur continuait sa route, toujours en direction à la montagne, et à mesure qu'il marchait, la montagne continuait là, au même endroit et à la même distance. Il a enduré la famine et le froid, que les vieux avaient prédit.
Il franchit les rivières, gravit les champs verts et de champs desséchés, il marcha sur des rochers escarpés, traversa des villes pleines de murs et de gens, mais la montagne de ses désirs, il ne l'a jamais bannie de son coeur. Enfin, déjà vieux,  il atteignit la paroi abrupte qui dès son enfance l'appelait. Il grimpa au point le plus haut de la montagne,  et là, il put alors libérer le désir de votre coeur, désormais en paix et sans volonté.

L'horizon était vaste, si vaste et merveilleux, le sentiment de liberté si puissant que le berger, sans dire une parole, fit entendre dans sa poitrine, un hymne de louange semblable au vent qui hurle à travers les falaises rocheuses de silence. Le vieux berger s'installa, et avec lui, dans le ciel, son étoile.


Le roi du monde, a toutefois entendu parler du vieux berger et son étoile fantastique. Il envoya ses messagers à la montagne: il donnerait toutes les richesses du monte au berger  en échange de sa petite étoile. Le berger écouta attentivement ce que roi lui a fait transmettre. Puis il regarda autour de lui. Que des pierres et des rochers. Une croûte de pain noir et un bol de lait constituaient ses repas. Sa seule distraction était le paysage là haut, infiniment pareil à lui-même et différent du monde.  Sa
seule amie, l'étoile.

Alors, tout doucement, comme celui qui connaît le secret des mots et la valeur de tous les choses possibles, il se tourna vers les messagers du roi du monde, et rejeta tous les trésors de la terre, choisissant la petitesse de son étoile.

Les années ont passé, et le vieil homme est mort. On l'enterra sous une butte escarpée, et étrangement, cette nuit-là, l'étoile brilla d'une lumière encore plus vive. Les bergers de la montagne remarquèrent cette différence, car eux aussi la reconnaissent parmi les autres, comme en certaines nuits, le vieil homme leur en avait parlé.

Alors depuis, et pour toujours, la montagne a prit le nom de "Serra da Estrela" (Montagne de l'Étoile).
Source: Educom 
et http://fernanda-ailhadascores.blogspot.com/


Un lien vers la Montagne de l'Étoile:

http://www.rt-serradaestrela.pt/

A lenda do pastor da Serra da Estrela

''Era uma vez um jovem pastor que vivia numa longínqua aldeia. Por único amigo tinha um cachorrinho, que nas longas noites de solidão se deitava a seus pés sem esperar nenhum gesto, nenhuma palavra. Sofria este pastor de uma estranha inquietação: cismava alcançar uma Serra enorme que via muito ao longe, as terras que existiam para lá da muralha rochosa que constituía o seu horizonte desde que nascera. E muitas noites passava em claro, meditando nesse seu desejo infindável.

Certa noite em que se julgava acordado, sonhou que uma estrela descia até a si e lhe segredava que o guiaria até ao objecto dos seus desejos.

Acordou o pastor mais inquieto e angustiado que nunca, e procurou no céu a verdade do que sonhara. Lá estavam todas as estrelas iguais a si mesmas, imutáveis e eternas aparentemente. Mas estava também uma que lhe pareceu diferente, a mais sua. Passavam-se os dias e o desejo do pastor aumentava, fazia doer-lhe o corpo, ardia-lhe febril na cabeça. De noite, todas as noites, procurava no céu a sua estrela diferente. E em sonhos ela aparecia-lhe muitas vezes desafiando-o, desafiando-lhe sempre a vontade. Mas a vontade por vezes é tão difícil!!

Uma noite, num ímpeto, decidiu-se. Arrumou tudo o que tinha e era nada, chamou o cão e partiu. Ao passar pela aldeia o cão ladrou e os velhos souberam que ele ia partir. Abanaram a cabeça ante a loucura do que assim partia à procura da fome, do frio, da morte. Mas o pastor levava consigo toda a riqueza que tinha: a fé, a vida e uma estrela.

E o pastor caminhou tantos anos que o cão envelheceu e não aguentou a caminhada. Morreu uma noite, nos caminhos, e foi enterrado à beira da estrada que fora de ambos. Só com a sua estrela, agora, o pastor continuou a caminhar, sempre com a serra adiante, e à medida que caminhava a serra ia sempre ali, no mesmo sítio e à mesma distância. Passou todas as fomes e frios que os velhos lhe tinham vaticinado.

Atravessou rios, galgou campos verdes e campos ressequidos, caminhou sobre rochedos escarpados, passou dentro de cidades cheias de muros e gente, mas a montanha dos seus desejos nunca a baniu do coração. Por fim, já velho alcançou a muralha escarpada que desde a infância o chamava. Subiu até ao mais alto da serra e ali pôde então largar o desejo do seu coração, agora em paz e sem desejo.

O horizonte era vasto, tão vasto e maravilhoso, a impressão de liberdade tão avassaladora que o pastor, sem falar, gritava dentro de si um hino de louvor que mais parecia o vento uivando por entre os penhascos rochosos de silêncio. Instalou-se o velho pastor e a sua estrela com ele, no céu.
O rei do mundo, porém, ouviu falar naquele velho pastor e na sua estrela fantástica. Mandou emissários à serra: todas as riquezas do mundo daria ao pastor em troca da sua pequena estrela.

O pastor ouviu com atenção o que lhe mandava dizer o rei. Depois, olhou em volta. Tudo eram pedras e rochedos. Uma côdea de pão negro e uma gamela de leite as suas refeições. A sua distracção a paisagem "infindamente" igual e diferente do mundo lá em cima. A sua única amiga, a estrela.
Suavemente, como quem sabe o segredo das palavras e o valor de todos os bens possíveis, virou-se para os emissários do rei do mundo e rejeitou todos os tesouros da terra, escolhendo a pequenez da sua estrela.

Passaram os anos e o velho morreu. Enterraram-no debaixo de uma fraga e nessa noite, estranhamente, a estrela brilhou com uma luz mais intensa. Os pastores da serra notaram essa diferença porque a reconheciam também entre as outras, pelo que o velho lhes contava em certas noites.
E desde então a serra passou a chamar-se, para sempre "Serra da Estrela".

fonte:Educom

La "Serra da Estrela" est la montagne la plus haute du Portugal continental (1.993 m), mas le mont Pico dans l'île du Pico des Açores culmine à 2.351 m d'altitude, il est donc la montagne la plus haute de tout le Portugal.

samedi 8 janvier 2011

Red Bull Air Race Porto




Avant de laisser Porto, pourquoi ne pas vous faire connaître de belles images de cette ville grâce aux caméras de la Red Bull Air Race ?


Porto (la seconde ville du Portugal) est situé sur la rive droite du fleuve Douro. Sur la rive gauche (au sud) face à la grande ville de Porto, se trouve Vila Nova de Gaia, ou simplement Gaia (c’est là qu’ on peut visiter les fameuses caves de Porto).

En 2007, 2008 et 2009, des épreuves de ce championnat ont eu lieu à Porto. Selon l’un des responsables de l’organisation, l’embouchure du fleuve Douro a été un de leurs plus beaux amphithéâtres.  


Ci-dessus deux liens pour de bien belles vidéos :

Alors attention, çà va très vite et çà tourne !!!
En 2007:



Les pilotes de la patrouille de l’armée portugaise ont eux aussi participé pendant le championnat de 2007 avec leurs acrobaties :



Voici quelques explications trouvées sur Wikipedia sur ce championnat hallucinant :

…..Le Championnat du monde Red Bull de course aérienne (Red Bull Air Race World Series entre 2005 et 2008, Red Bull Air Race World Championship depuis 2009, en anglais) est un championnat international de course aérienne parrainé par la Fédération aéronautique internationale[1] mais organisé et géré par Red Bull.




• Championnat du monde Red Bull de course aérienne
• Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Championnat du monde Red Bull de course aérienne de Wikipédia en français (auteurs)






mercredi 5 janvier 2011

Mariage de rois à Porto

  

  



Filipa de Lencastre (1359-1415) était une princesse anglaise, qui, de par son mariage avec le roi Jean 1er , est devenue reine du Portugal. L’époque voulait qu’une alliance entre l’Angleterre et le Portugal soit bien vue par les souverains des deux pays. Il fallait s’allier contre l’Espagne et la France qui projetaient l’invasion de l‘Angleterre. L‘Espagne représentait toujours un danger pour l’indépendance du Portugal Ainsi le duc de Lancaster laissa sa fille aînée Filipa à Porto. C’est dans la cathédrale de cette ville du nord, parmi l’allégresse des habitants, que le mariage a eu lieu en 1387. Cette même cérémonie scella l’alliance entre ces deux pays, la plus ancienne dans le monde encore en vigueur.




Wikipedia

Casamento de D. João I e Filipa de Lencastre

From Chronique de France et d' Angleterre (Jean Wavrin, 15th century)

Mariage de D. João 1. et de Filipa de Lencastre - Cathédrale de Porto

 

La mariage s’est vite révélé d’une grande solidité. Filipa était une femme de grande vertu dotée d’un caractère sévère et déterminé. Suivant certains auteurs, elle aurait joué un grand rôle dans la moralisation des moeurs  de la cour à Lisbonne. Le peuple aimait son roi et sa reine. De cette union sont nés huit enfants, qui viendront à être des personnages des plus marquants de l’histoire du Portugal.