Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

dimanche 7 avril 2013

Continuation sur Mertola



Une visite à Mértola, c'est un peu comme un jeu de devinettes.

Une fois à Mértola, on apprend un peu plus sur les basiliques paléochrétiennes. J’ai trouvé cette visite particulèrement émouvante.

J’ai moi aussi fait des recherches. Il faut considerer l’année 313 après J.C.
L’Edit de Milan ou edit de Constantin.

entrée de la basilique paléochrétienne de Mértola

C’est l’Édit que l'on a attribué à Constantin et qui aurait établi la paix religieuse dans l'Empire romain en autorisant la pratique de la religion chrétienne.

Avec la propagation de la réligion chrétienne, les constructions des temples ont été remplacées par les constructions des basiliques paléochrétiennes. Une période mémorable de notre civilisation.

 image du net
Les quelques 30 pierres tombales exposées révélent le nom et la vie des serves du seigneur qui ont témoigné cette transition progressive qui a fait suite aux persécutions  faites aux chrétiens avant que la réligion progresse dans l’empire et devienne la réligion de l’état.

L'espace de cette ancienne basilique à 3 nefs a été particulièrment bien aménagé. Les structures reconstitués des ruines permettent de voir un ensemble des tombes mis à découvert par les excavations.
Sous le parking où j'avais laissé la voiture, serait située l'autre nef de la basilique (c'est ce que j'ai compris de l'explication donnée).


L’activité des fouilles archéologiques est constante dans la ville de Mértola http://www.camertola.pt/en/info/museum-town-m%C3%A9rtola

pratiquement toute la ville est construite sur des fondations d’autres monuments de civilisations antérieures. Ruines du quartier islamique, le cryptoportique, nécropoles, etc.

Près de l’entrée du château qui couronne la ville, il y avait un guichet. Les visites se présentaient sous la forme d’un circuit qui nous faisait connaître l’histoire de Mértola au travers de recontres avec les témoignages des civilisations qui l’ont occupée.
Pour 5 € tout y était, la carte de la ville de Mértola avec ses rues et les emplacemenst des sites à visiter, et la brochure. La montée à la tour du château s’imposait, avec des vues panoramiques sur le fleuve Guadiana, la ville et la campagne environnante.

En demandant si c’était un château musulman, eh bien si on peut dire, les murailles de ce bourg d’importante activité commerciale auraient été fortifiées sous le règne de Ibn Qasi, seigneur des lieux (1144-1151).
Ibn Qasi sur son cheval.

La statue au bas des muraille de Mértola rend hommage à Ibn Qasi, car sous la civilisation musulmane la ville a connu un grand essor, lorsqu’elle était capitale d’un royaume taifa.
Sous les romains il y aurait déjà eu des fortifications pour la défense de la ville qui était prospère sous les commandements de Rome. Mais ce sont les chevaliers chrétiens de la reconquête qui ont rajouté les tours.Source:http://pt.goldenmap.com/Castelo_de_M%C3%A9rtola

Nous  nous rendons à l’église paroissiale de Mértola. Là encore, église ou mosquée?

C'était une mosquée, construite au XIIe siècle et qui a gardé sa structure en forme de salle  islamique carrée avec ses colonnes et chapiteaux.

Les chrétiens ne l’ont pas démolie, le monument a été transformé en église avec ses pinacles et le minaret est devenu clocher. Mais l’ancien mihrab voisine avec l’autel. Alors on l’appelle l’église-mosquée.

Faisant partie du circuit, nous voici devant la mairie de Mértola. Est-ce que c’est une mairie normale? Je dirais que non, car c’est le site romain du parcours.
 

Il faut franchir la porte d’entrée et descendre au sous-sol pour nous retrouver parmi les vestiges d’une maison romaine.





Il nous est permis de sentir la civilisation millénaire avec la découverte "palpable" des fondations de cette villa, les objets utilisés tels les  amphores, les lampes, les vases, ou les statues, récupérés lors des excavations.

Je dois dire que plusieurs touristes passaient devant la mairie sans se rendre compte qu’ils auraient pu rentrer et visiter le sous-sol.

Un petit musée installé dans les murs d’une petite chapelle expose des objects du culte chrétien.
Le musée islamique propose une quantité importante de poteries originaires de pays aussi lointains que la Syrie ou Carthage, témoignages des liens commerciaux que ces peuples avaient avec cette ville du Portugal.   


Escavação Alcáçova 2011 (1) CamArquiMertola


Exposé d’une étude d’intervention arquéologique.  Les fouilles ont mis à jour les vestiges d’une vaste muraille de l’Age du Fer, située au nord de la ville de Mertola.

Durant les trois premières semaines du mois de décembre 2000, la grande muraille préromaine de Mértola (Beja) a fait l’objet d’une intervention archéologique programmée. L’opération était menée conjointement par le Campo Arqueológico de Mértola et la Casa de Velázquez (Madrid), avec la collaboration de l’Institut de Recherches en Architecture Antique (Pau).


Le Festival Islamique de Mértola a déjà une date:
du 16 au 19 May 2013.

Il a lieu tous les deux ans. C’est une fête de rencontre des civilisations qui ont fait l’histoire de la ville. Les invitations s'étendent aux artistes des pays du pourtour de la Méditerranée. Images des années précedentes: 



Mértola - Festival Islâmico mertolatvonline

14 commentaires:

  1. c'est super intéressant de connaitre l'histoire de l'endroit que l'on visite
    souvent les lieux chrétien sont bâtis sur des lieux païen
    bonne journée
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour ma douce,
    Merci, c'est une belle page d'histoire.
    Cette mosquée ressemble plus à une église, il me semble.
    J'imagine la vue d'en haut, cela doit-être superbe.
    Un endroit magnifique, le prix est très correct.
    Une visite passionnante, un journée où l'on en prend plein les mirettes.
    Bonne fin de journée, bisous doux.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour ma douce Angie
    Impressionnant ton reportage
    L'Eglise mosquée m'a impressionnée,
    Les archéologues aussi
    Merci pour ce magnifique document

    Ce qui suit est un copier coller de remerciements

    Je vous remercie d'avoir pris part à notre joie lors du baptême de notre fille Isabelle(51ans), je donne l'âge afin que l'on ne fasse pas un amalgame avec ma petite fille qui n'est pas non plus bébé, elle a 21 ans, c'est bien un baptême d'adulte qui se pratique selon la Parole de Dieu chez les protestants

    Merci à vous pour votre visite et votre commentaire tellement chaleureux pour ce beau jour
    Je prépare un petit reportage sur ce magnifique Baptême après le tri de mes photos, il y en a des centaines

    Bonne journée à tous et gros bisous

    Méline

    RépondreSupprimer
  4. la statue chevaleresque me plait beaucoup ,belle soirée

    RépondreSupprimer
  5. j'aime bien la statue chevaleresque ,belle soirée

    RépondreSupprimer
  6. salut
    j'aime bien visiter ces villages ou villes qui sont éteintes et qui ont de vieilles pierres
    Si elles pouvaient parler on en apprendrait beaucoup
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. Eh bien, on peut dire, Angie, qu'il y a de quoi apprendre et visiter dans cette ville, on ne risque pas de s'ennuyer !
    Belle journée à toi et amitié.

    RépondreSupprimer
  8. quand je lis l'histoire et que je vois tes photos, ça ne m'étonne pas que les fouilles archéologiques soient constantes !
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Angie,
    Je poursuis la découverte de cette ville musée dont tu contes superbement l'histoire. Les strates du passé regorgent de trésors que le temps n'a heureusement pas altérés. Les effeuiller est un travail remarquable. Une de mes UV en fac d'Histoire de l'Art était consacrée à l'art islamique, je me suis régalée. Nous avons étudié l'art mudéjar, les différentes calligraphies, la rencontre entre l'art chrétien et l'art musulman, un vrai plaisir, comme ton article.
    La mairie recèle des joyaux que tu as contemplés. Tant de gens passent devant les splendeurs du passé sans même le savoir. Merci pour ce festival historique et archéologique. Je te souhaite une belle journée, gros bisous
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  10. Curieux cette ville construite sur des fondements de différentes civilisations. Evidemment c est plus commode, les nouveaux habitants peuvent récupérer ce qui est encore bon. Fouiller c est intéressant mais il faut aussi entretenir les vestiges ensuite, et c est laborieux. A Pompéi par exemple de nombreuses ruines sont en partie détruites car elles n ont pas été entretenues.
    Bonne soirée Angie
    Latil

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Ma douce Angie
    Je viens te faire un coucou pour te souhaiter une bonne soirée
    Gros bisous
    Méline

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir ma douce Angie
    C'est un plaisir de revoir ce magnifique reportage
    Et de venir te souhaiter une excellente soirée
    Gros bisous
    Méline

    RépondreSupprimer
  13. salut
    je te souhaite un bon samedi ensoleillé

    RépondreSupprimer
  14. bonjour Angie
    bon weekend et bisous

    RépondreSupprimer

Je serais ravie de recevoir vos commentaires. Ils seront moderes avant d etre publies. Merci.